Quelques témoignages

Bernard LEJOUR

Directeur de la société Éponyme d'effilochage à Tourcoing

« La première fois que j'ai expliqué que notre gamme de pulls camionneur était produite à partir de fibres recyclées, beaucoup ont suspecte la qualité de la marchandise et n'étaient pas convaincus par l'idée du recyclage. »

Patric RAGUET

Directeur des Marchés de Dikson (n°1 mondial des textiles Outdoo)

« Nous proposons une gamme de tissus d'ameublement composée à 50% de fibres acryliques teint masse recyclées. Cette matière provient des déchets récupérés à l'usine mère, en Amérique du Nord qui sont divisés en groupe de couleur puis ramenés à l'état de fibre avant d'être mélangés à de la fibre neuve. Par ailleurs, nos usines font aussi de la collecte de stores usagés sur le territoire américain afin de les recycler dans notre production. Nous travaillons actuellement pour installer ces mêmes concepts en France »

Pierre DUPONCHEL

President fondateur du Relais

« Depuis deux ans, il y a une forte implication des collectivités locales en vue de renforcer la collecte de la valorisation des TLC. D'ailleurs, nous avons prévus par exemple, d'installer prochainement 500 conteneurs supplémentaires en métropole lilloise évoque Pierre Duponchel, le président fondateur du Relais. Cependant le recyclage est plus difficle dans notre pays pour cause de raison culturelle mais aussi de la valeur intrinsèque de la collecte Française qui est deux fois moins importante qu'en Allemagne, trois fois moins qu'en Angleterre et quatre fois moins qu'en Suisse. »

Au fil des projets

Projet CALAFIL
Co-labellisé par les pôles de compétitivité TEAM² et UP-tex, CALAFIL, par ses produits, ouvre une nouvelle voie de valorisation pour le recyclage des chutes de production vierges. Voir le projet